Statue Château de la Viaudière

Terroir et Cépages

Un terroir, c’est un sol (des sables gravelo-schisteux ou métamorphiques du Briovérien -550Ma).
Un terroir c’est également un cépage (Chenin, Cabernet, Grolleau), un climat (la douceur angevine), une biodiversité mais aussi le travail de l’Homme.

Nous travaillons maintenant tout en Bio et nous somme en cours de certification. Quelques éléments de biodynamie viennent également peu à peu compléter nos pratiques. L’idée est que nos méthodes de culture soient en phase avec notre philosophie de vie. Nous apprenons de plus en plus pour intervenir de moins en moins, que ce soit à la vigne ou à la cave. La Viaudière est une terre que « nous empruntons à nos enfants ».

Le Layon : un terroir et un cadre idéal pour la vigne

Le Layon se situe à la césure de deux entités géologiques majeures en Anjou : le bassin armoricain à l’Ouest et le bassin parisien à l’Est.

Cette faille géologique se traduit dans le paysage par des coteaux parfois escarpés et orientés au Sud qui permettent la culture de la vigne en terrasses. Le vignoble bénéficie ainsi d’un sol nourricier, mélange de schiste, d’argile et silice. On parle même ici du Layon noir.

Cependant, le terroir ne peut rien sans sans la donne climatique. Le Layon bénéficie du climat océanique tempéré de l’Anjou, la fameuse douceur angevine évoquée dans la littérature par Joachim du Bellay et Julien Gracq. La faille géologique, la Loire ainsi que les barrières montagneuses au nord des mauges contribuent à créer un micro-climat où les précipitations sont faibles et l’ensoleillement plus important qu’ailleurs.

Ce même soleil de fin octobre et novembre, couplé à l’action humide des brumes matinales permet le développement du fameux « botrytis cinerea ».

La pourriture noble, bien connue des vignerons, se développe de façon parasitaire sur le fruit. Elle a pour effet positif de concentrer le sucre à l’intérieur des grappes et d’agir sur l’arôme des vins. Le terroir et les effets de la nature contribuent ainsi directement à la conception des vins blancs, rouges et rosés d’Anjou.

En savoir plus...

Du Chenin, du Sauvignon et de nombreux cépages au cœur du domaine

L’élaboration d’un vin est une subtile alchimie où s’exprime à la fois le terroir et la technique du vigneron. Le cépage ne se réduit pas l’expression physique du plant de vigne et des grappes de raisin. C’est un ingrédient essentiel de cette alchimie qui est sublimé par le talent du viticulteur pour donner une âme au vin. Au Château, nous travaillons avec amour différent cépages : Cabernet, Chardonnay, Sauvignon, Chenin, Grolleau et Gamay.

En Anjou, plusieurs cépages interviennent ainsi dans la composition des AOC et IGP : Cabernet, Chardonnay, Sauvignon, Chenin, Grolleau et Gamay.

Les Coteaux du Layon AOC sont élaborés à 100% à partir du chenin blanc, cépage unique pour ce vin moelleux ou liquoreux. Ces vins blancs sucrés font la réputation de cette appellation au delà des frontières de l’Anjou. Le Chenin Blanc est originaire de la région où on l’appelle aussi Pineau de la Loire.

Les cépages rouges Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon produisent des vins aromatiques et charnus. Ils sont représentés dans la « Gamme Jardin d’été » et « Paradisio » du Château de la Viaudiére par l’Anjou Rouge « Tuilé » AOC et l’Anjou-Villages AOC « Fût de Chêne ».

Les cépages de nature différente sont aussi associés pour réaliser les vins rosés de Loire. Ces vins de convivialité que l’on apprécie de déguster à l’apéritif entre amis les soirs d’été.

Le fameux Cabernet d’Anjou AOC demi-sec est produit à partir de Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc. Il est considéré comme un des meilleurs Rosé de France,

Enfin, nos crémants de Loire Blanc et Rosé Brut, associent cépages rouges et cépages blancs (Chardonnay, Sauvignon et Chenin).

Ces vins effervescents et colorés sont les partenaires incontournables des moments festifs (anniversaire, mariage, baptême).

En savoir plus...

De jolies balades pour partir à la découverte du terroir !

Un réseau conséquent de 20 itinéraires labellisés PR, petites randonnées de 3 à 16 km, existe sur le territoire de la Communautés de Communes des Coteaux du Layon (itinéraires téléchargeables sur le site www.loire-layon-aubance.fr) pour partir à la découverte des paysages pittoresques et du patrimoine vernaculaire (loges de vignes, moulins, fours à chaux).

Champ-sur-Layon, commune en pente douce vers la rivière, propose une belle promenade de 16 km à travers les vignes : un cadre idyllique pour cheminer à pied ou à vélo en famille. Cette itinéraire, qui chemine à proximité du Château de la Viaudière vous permettra de rencontrer Pierre-Antoine et Agnès au domaine pour une dégustation (plus d’informations sur cette itinéraire dans notre blog.

Le domaine est également labellisé Gîte de France.

Il peut vous accueillir pour des séjours touristiques et des découvertes œnologiques.

La « Translayon » organisée chaque année au mois de juin par l’Agence de Développement Loire en Layon est une autre façon de partir à la découverte des richesses du terroir.

Cet événement œnotouristique connaît un succès croissant. Au programme pendant une semaine : des randonnées patrimoniales, gourmandes et musicales sur tout le territoire de la Communautés de Communes et au-delà en Anjou. A ne pas manquer !

En savoir plus...